La ventilation de votre logement : principes, conseils et astuces

Plusieurs études affirment que l’air intérieur d’un logement serait plus pollué que l’air extérieur. Cela s’explique par la présence du mobilier, de la peinture sur les murs, ainsi que par l’utilisation des produits ménagers d’entretien. Pour respirer un air sain et éviter la prolifération d’allergènes, une bonne ventilation de votre habitation est primordiale.

 

Principe de la ventilation dans un logement

La ventilation de votre logement : principes, conseils et astuces

Mécanique ou naturelle, la ventilation est indispensable dans votre appartement ou maison, été comme hiver. Obligatoire depuis 1969 dans toutes les habitations collectives ou individuelles, la ventilation doit être constante pour permettre un renouvellement de l’air efficace.

La ventilation évite la multiplication rapide de parasites comme les acariens, les particules stagnantes ou encore la moisissure. Elle se révèle encore plus nécessaire l’hiver, lorsque le taux d’humidité de votre appartement augmente rapidement avec la cuisson des aliments, les bains chauds ou plus simplement votre respiration.

 

 

Association de la ventilation mécanique et de la ventilation naturelle

  • Ventilation mécanique

La Ventilation Mécanique Contrôlée, plus communément appelée VMC, est un dispositif électrique permettant le renouvellement automatique et continu de l’air dans votre habitat. Il en existe trois types : les VMC simple ou double flux et les VMC simple flux hygroréglable. Garantissant une bonne ventilation de votre intérieur, ces modèles de VMC sont accessibles à tous niveaux de budget, et peuvent vous permettre de réaliser des économies d’énergie sur le long terme.

  • Ventilation naturelle

Une bonne ventilation mécanique ne vous dispense pas d’une ventilation naturelle. Ce principe consiste à faire entrer l’air frais extérieur directement dans votre logement en ouvrant vos fenêtres et vos volets, une à deux fois par jour. L’air circule ainsi de façon naturelle dans toute votre habitation.

 

La ventilation naturelle, efficace pour les économies d’énergie en hiver

En hiver, il est plus tentant de rester calfeutrer chez soi, avec les températures idéales dans chaque pièce, plutôt que d’ouvrir les fenêtres pour ventiler son logement. Néanmoins, il s’agit d’un geste indispensable pour préserver une bonne qualité de l’air et réaliser des économies d’énergie. En effet, un air humide est plus difficile à chauffer qu’un air renouvelé et sec. Il est donc fortement conseillé d’aérer votre habitation (même en hiver) en ouvrant vos fenêtres et volets durant 5 minutes. Si vous disposez d’éléments de chauffage intelligents, ils détecteront les fenêtres ouvertes et s’arrêteront automatiquement, sinon éteignez-les durant ces quelques minutes.

 

Gestes simples pour obtenir une bonne qualité de l’air

Nous vous proposons quelques astuces pour obtenir une qualité de l’air adéquate dans votre logement grâce à la ventilation :

  • Aérer une à deux fois par jour : le matin en vous levant ou le soir après 22h, entre 5 et 15 minutes. À ces heures là, l’air extérieur est moins chaud et moins pollué,
  • Créer des courants d’air pour privilégier une bonne circulation de l’air dans l’ensemble de vos pièces,
  • Ne pas négliger la cave, la ventiler évitera la prolifération de moisissure sur les murs,
  • Opter pour une bonne isolation de votre logement, afin que ce dernier soit chauffé efficacement et vous pourrez ainsi réaliser des économies d’énergie,
  • Penser à vérifier le bon fonctionnement de votre VMC et à la nettoyer régulièrement, pour un rendement efficace. Anticiper les éventuels travaux de votre logement avant la saison hivernale : prévoyez vos travaux de chauffage ou encore l’entretien de votre chaudière.

 

Publié le 18/07/2018