Dégât des eaux : que faire ?

Fuite, infiltrations, rupture de canalisation chez vous ou chez le voisin du dessus… Quelles qu’en soient les causes, les dégâts des eaux sont en général couverts par votre assurance multirisque habitation. Reste à connaître les procédures à mettre en œuvre.

 

Les premiers gestes

Dans tous les cas, la fuite doit être réparée dans les plus brefs délais pour éviter une aggravation de la situation.

Fuite d'eau assuranceSi le dégât des eaux vient de chez vous, commencez par fermer le robinet d’arrivée d’eau et, si le sinistre est important, coupez l’électricité. Si son origine est extérieure à votre logement, prévenez au plus vite le syndic et/ou le gardien. Enfin, si votre habitation est complètement inondée, ou si l’appartement d’où vient la fuite est vide ou inaccessible, appelez les pompiers.

La déclaration d’assurance

Vous disposez de cinq jours ouvrés pour adresser votre déclaration, de préférence par lettre recommandée avec accusé réception, à votre société d’assurances. Vous devrez ensuite remplir un constat, comparable à celui qui existe pour les accidents de la circulation, rassemblant tous les éléments du sinistre : localisation, cause, nature plus précise des dommages, coordonnées des éventuelles personnes impliquées… .

L’expertise

Si les dégâts sont estimés à plus de 1 600€ HT, un expert sera mandaté. Mieux vaut donc prendre des photos ou attendre son passage pour remettre les locaux en état. Si des objets ont été détériorés, ne les jetez pas ; rassemblez tout ce qui peut justifier leur valeur : factures, bons de garantie… Pensez aussi à conserver les justificatifs de réparation de la fuite.

L’indemnisation

Une fois le dossier complété, un courrier vous informera du montant de l’indemnisation proposée. S’il vous convient, son règlement vous sera adressé, en général dans un délai d’un mois. Dans le cas contraire, votre compagnie pourra formuler une nouvelle proposition. Vous pouvez aussi demander l’avis d’un expert pour le confronter à celui de votre assureur. Enfin, si le litige demeure, reste le médiateur de l’assurance. Son intervention est gratuite.

En cas d’urgence, ayez le bon réflexe, contactez-nous directement ici ou par téléphone au 04 94 14 83 79.

Publié le 20/11/2017

Leave a Reply