Artisan : choisir le bon !

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient de publier les résultats de son enquête sur les pratiques abusives en matière de dépannage à domicile.

 

Chiffres en hausse

624 professionnels (plombiers, chauffagistes, serruriers ou installateurs thermiques) ont été passés au crible. Bilan ? Le taux d’anomalie passe de 53 % en 2015 à 56 % en 2016. L’analyse de ces 624 établissements a notamment entraîné l’établissement de 70 injonctions, 105 procès-verbaux d’infraction pénale, et 41 PV d’amende administrative. Le montant total des amendes prononcées sur la période s’élève à de 544 400 euros.

Pratiques agressives

Selon la DGCCRF, les méthodes employées par certains professionnels indélicats sont de plus en plus agressives : flyers à l’apparence de documents officiels déposés par les sociétés de dépannage à domicile dans les boîtes aux lettres, tarifs indiqués en mentionnant une TVA abusivement minorée, devis non remis avant les travaux… Certains artisans contrôlés n’ont même pas pu justifier leur qualification professionnelle.

Une fiche conseil

Les plaintes des consommateurs portent sur des montants de plus en plus importants : un simple changement de serrure a ainsi été facturé 6000 € !

Pour éviter les mauvaises surprises, la DGCCRF a publié récemment une fiche pratique et un dépliant à l’intention des consommateurs, téléchargeables gratuitement. Objectif affiché : éviter que des « pratiques abusives portent préjudice aux consommateurs mais également à l’image de professions que beaucoup exercent avec grand professionnalisme. »

N’hésitez pas à faire une demande de devis gratuit ou à appeler le 04 94 14 83 79
La prise de rendez-vous est immédiate !

Publié le 15/11/2017

Leave a Reply